Ventilation.

Il est indispensable de construire des bâtiments évolutifs. Le choix d’une pompe à chaleur s’inscrit parfaitement dans ce contexte. Cet équipement vous permet de chauffer et rafraîchir votre maison et de disposer d’une eau chaude sanitaire. Comment ? En extrayant l’énergie gratuite du sol, de l’air ambiant ou de la nappe phréatique et en la convertissant en chaleur.

Image
ventilatie

Types
de ventilation

Il existe pas moins de 5 systèmes
de ventilation : A, B, C, D et E. Les
deux premiers sont rarement
mentionnés, car ils ne répondent
pas aux exigences légales. A, B, C, D
et E. Nous sommes ravis de vous les
présenter.

Système C

La ventilation est assurée dans les pièces sèches (salons, chambres, etc.) et humides (salle de bains, cuisine, etc.) de votre habitation. Un système de ventilation C évacue l’air intérieur vicié mécaniquement, via l’appareil donc, à l’extérieur. L’alimentation en air frais extérieur se fait par le biais de grilles (autoréglables) placées dans les fenêtres ou les murs.

Système D

Un système de ventilation D fonctionne de manière entièrement mécanique, tant pour l’apport d’air frais extérieur que pour l’évacuation de l’air vicié intérieur. Ce type de système de ventilation peut également inclure la récupération de chaleur, de sorte que la chaleur de l’air intérieur évacué est récupérée et réutilisée.

Système E

Le système E n’est pas encore connu du grand public, mais il est très apprécié grâce à la combinaison d’une ventilation à la demande et d’une pompe à chaleur. Ce type de ventilation fonctionne sur le même principe que le système C : alimentation naturelle d’air frais via des grilles et extraction mécanique de l’air vicié. Cependant, on ajoute à ce scénario une pompe à chaleur, qui tire son énergie à la fois de l’air chaud évacué et de l’air extérieur. Cette forme de récupération de chaleur permet de chauffer les pièces et l’eau de manière renouvelable.

Image
ventilatie
Image
ventilatie

Les questions les plus fréquentes sur la ventilation

Nous répondons à vos questions les plus pressantes sur la ventilation.

Ne suffit-il pas d’ouvrir ma fenêtre de temps en temps pour ventiler ?

L’effet d’une fenêtre ouverte pour ventiler disparaît après quinze minutes. C’est tout sauf suffisant. C’est la raison pour laquelle une ventilation contrôlée est fortement recommandée (et même une obligation légalement). Vous bénéficiez ainsi en permanence d’un air intérieur sain.

Un système de ventilation génère-t-il des courants d’air ?

Celui qui a une vieille maison avec des grilles murales ou de fenêtre, vous pouvez ressentir un courant d’air par vent fort. Aujourd’hui, cependant, ces grilles sont autoréglables et s’adaptent à la vitesse du vent extérieur. Par conséquent, la sensation de courant d’air est pratiquement exclue. Avec un système de ventilation D, cette sensation est même totalement éliminée.

Un système de ventilation ne provoque-t-il pas de nuisances sonores dans la maison ?

Les systèmes de ventilation de dernière génération sont beaucoup plus silencieux que ceux d’il y a quelques années. Mais il y a des points d’attention lorsque vous achetez votre système de ventilation. Si vous choisissez un système C et donc des grilles dans les fenêtres ou les murs, vous pouvez opter pour des grilles de ventilation insonorisantes. Dans le cas d’un système de ventilation D, des silencieux devant l’appareil et le moins de coudes possible dans les gaines de ventilation sont une bonne solution.

Puis-je éteindre mon système de ventilation ?

Saviez-vous que... il est légalement interdit d’éteindre son système de ventilation ? Lorsque vous partez en vacances, par exemple, vous avez l’habitude d’éteindre vos appareils électriques. Vous le faites avec votre système de ventilation ? Alors, vous rentrez chez vous dans une maison humide. Résultat ? Plus de chauffage et un risque accru de moisissures. Voulez-vous quand même réaliser des économies ? Optez dans ce cas pour le réglage de ventilation le plus bas.

Existe-t-il des primes pour l’installation d’un système de ventilation ?

Il n’existe pas de primes spécifiques pour l’installation d’un système de ventilation. Vous pouvez toutefois faire appel à des primes dans le cadre d’une rénovation (énergétique). Nos conseillers Big Blue vous diront tout à ce sujet.

L’importance de la ventilation

La ventilation est indispensable pour votre maison. Pourquoi, vous demandez-vous ?

Quand nous disons « indispensable », vous pouvez le prendre au pied de la lettre. Une ventilation suffisante et contrôlée de votre habitation est une obligation légale. Elle est même incluse comme critère pour la norme PEB.

Les nouvelles constructions sont de mieux en mieux isolées pour répondre à diverses normes. Et c’est une bonne chose. Elles empêchent ainsi les courants d’air d’entrer et la chaleur de sortir. Mais il est plus difficile pour l’air vicié et humide de notre maison de trouver son chemin vers l’extérieur. Celui qui ne ventile pas crée un climat intérieur malsain. L’impact sur votre santé est conséquent : vous vous sentez moins en forme, vous pouvez souffrir davantage d’allergies, de maux de tête, etc. La ventilation fait donc partie intégrante d’un mode de vie sain.

Une famille moyenne produit environ 10 litres d’humidité par jour en se lavant, cuisinant, respirant, etc. ! Sans ventilation, cette humidité reste dans votre maison et cela génère des moisissures et des taches d’humidité. Et cela a un impact considérable sur la valeur de votre maison.

Si vous isolez bien votre maison, vous gaspillez moins de chaleur. Ainsi, si la chaleur reste dans votre maison, vous devez également chauffer moins. C’est non seulement bon pour votre facture d’énergie, mais aussi pour l’environnement.